LES FORUMS D'ORBALIA

Forums de l'association Orbalia
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le retour des brèves qui tuent...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
BlackKinou
Haute prêtrise
Haute prêtrise
avatar

Nombre de messages : 2643
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Sam 15 Sep - 15:00

G-B: campagne contre les publicités qui «parlent pour ne rien dire»

Un groupe militant pour la défense de la langue anglaise a décidé de s'attaquer à la multiplication des affiches d'information avec des slogans qui reviennent à «parler pour ne rien dire», comme ces panneaux de la police demandant de «ne pas commettre de crimes».

Parmi ses favoris, le groupe «Campagne pour un anglais simple» cite pêle-mêle un panneau «attention, route mouillée par temps de pluie», la mention «risques de somnolence» sur des boîtes de somnifères, un panneau «attention bout du quai» au bout d'un quai, une affichette «ne pas ouvrir cette porte pendant le vol sauf en cas d'urgence» à bord d'un avion, ou encore «attention: contient des noix» sur un paquet de ... noix.
armi les autres perles figure également une mention sur le mode d'emploi d'un vélo néerlandais, prévenant que «retirer une roue peut influer sur le fonctionnement du vélo». Ou cette notice d'un fer à repasser suggérant de «ne pas repasser un vêtement lorsqu'il est porté». Ou encore: «peut irriter les yeux» sur une bombe lacrymogène.
«C'est un phénomène que nous remarquons depuis quelques années, une façon de parler pour ne rien dire», a déclaré un porte-parole du groupe. «Cela semble présumer un manque d'intelligence de la part du lecteur», a-t-il expliqué.
La chaîne de supermarchés Tesco, qui n'hésite pas à prévenir ses clients que la crème contient du lait et que le beurre salé contient du lait et du sel, a expliqué qu'elle voulait leur donner «toute l'information dont ils ont besoin».
Mais les militants de la «Campagne pour un anglais simple» vont plus loin: pour eux, le «parler pour ne rien dire» est également une spécialité des hommes politiques. «Les hommes politiques qui disent "nous prenons la menace terroriste très au sérieux" ou "nous sommes déterminés à améliorer les services de santé" font de la rhétorique», a estimé le porte-parole. «Si on devait leur donner un conseil, ce serait le suivant: dites ce que vous avez à dire de façon simple puis arrêtez-vous. S'il n'y a rien à dire, alors ne dites rien».

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackKinou
Haute prêtrise
Haute prêtrise
avatar

Nombre de messages : 2643
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Sam 15 Sep - 15:02

Et une petite dernière, "pimentée", pour Seb...

En prison pour avoir écrasé du piment sur le sexe de sa compagne

Un Congolais de 30 ans soupçonné d'avoir écrasé du piment sur le sexe de sa compagne pour soi-disant éloigner les mauvais esprits a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel du Havre, en France, à huit mois de prison ferme.
L'homme qui comparaissait dans le cadre de la comparution immédiate a expliqué à la barre que, dans son pays, apposer du piment sur le clitoris de sa compagne favorise une vie sexuelle épanouie.
La justice à quant à elle assimilé cet acte à une torture compte tenu de la violente douleur causée à la victime et de la brûlure qui en a résulté.
L'auteur présumé des faits qui réside en France depuis plus de vingt ans a été condamné à 18 mois de prison dont dix avec sursis et mise à l'épreuve pendant deux ans. Il a été écroué au Havre.

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loupi
Grande prêtrise
Grande prêtrise
avatar

Nombre de messages : 1923
Age : 39
Localisation : Dans sa tanière
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Lun 17 Sep - 10:33

Ils ne veulent pas en faire une version ayelliste?

Juste pour qu'ils restent parqué chez eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.benjamin-dupiech.com
BlackKinou
Haute prêtrise
Haute prêtrise
avatar

Nombre de messages : 2643
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Mar 18 Sep - 12:11

La Belgique n'est pas à vendre, en tout cas plus sur eBay


Le site de ventes en ligne eBay.be allait retirer en fin de journée une annonce mettant la Belgique en vente, a annoncé ce lundi Peter Burin, le porte-parole d'eBay. La plus haute offre était de 10 millions d'euros à 21h00 (heure à laquelle l'annonce était toujours visible, ndlr).

Mise à prix: 1 euro
Depuis le 15 septembre, les internautes pouvaient émettre une offre pour "Belgium, a kingdom in three parts". Le vendeur est Gerrit Six, un ancien journaliste. Il avait mis notre pays en vente pour une valeur de départ de un euro. Après 26 offres, le montant atteignait déjà les 10 millions d'euros. Selon eBay, le site ne peut pas maintenir la vente de quelque chose de virtuel ou d'irréaliste. Vendre et acheter sur eBay doit en outre pouvoir se faire en toute neutralité, a commenté la société.

Pièces détachées
L'annonce présentait la Belgique comme un royaume qui peut être acheté dans son entièreté, mais précisait qu'un tel achat est déconseillé. Les trois Régions pouvaient être vendues séparément mais "en faisant attention à la dette de l'Etat de 300 milliards d'euros qui doit encore être répartie", plaisante le vendeur. Supplément gratuit: le roi et sa cour (coûts non inclus).

Coup médiatique
Par cette annonce, Gerrit Six espère attirer l'attention. "Et ça marche visiblement. Je suis dans tous les journaux. Le Monde court après moi pendant toute une journée pour m'interviewer", commente l'auteur de l'annonce.

Pas une première
Selon le porte-parole d'eBay, ce n'est pas la première fois que la Belgique se trouve à vendre sur eBay. "Mais à l'époque, ce n'était pas un Belge qui avait fait l'annonce et elle n'était pas aussi bien tournée et aussi drôle. Celle-ci est non provocante et assez subtile", estime enfin Peter Burin. (belga/7s7)

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackKinou
Haute prêtrise
Haute prêtrise
avatar

Nombre de messages : 2643
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Mer 19 Sep - 12:50

Besoin d'un alibi? Des sites internet prêts à vous les concocter

Besoin d'un alibi pour "vous libérer de certaines contraintes", justifier un rendez-vous manqué, "vivre une aventure sans mettre en danger votre mariage"? Plusieurs sites internet se proposent obligeamment de voler à votre secours, moyennant rétribution. Déjà présent aux Etats-Unis (Alibi network), en Grande-Bretagne et chez nous aussi depuis quelques années (avec le site Mister Alibi), ce petit business continue de fleurir et pointe à présent le nez en Suisse et en France.

Le site suisse alibi-beton.com, lancé en mai, affiche la couleur en trois langues, français, allemand, anglais. "Nous vous fournissons un alibi en béton virtuel, personnalisé et crédible", souligne le site qui revendique une centaine de clients depuis son lancement. Alibi-Beton vous procure "des preuves telles que facture de restaurant, invitation, note d'hôtel, convocation à une conférence, support de cours, badges, stylos, réservations de train et d'avion, appel téléphonique avec voix masculine ou féminine".

"Je suis assez imaginative", explique la fondatrice du site, Christine Barnicol. A force de servir d'alibi à une amie pour couvrir ses aventures amoureuses, cette enseignante en soins infirmiers, lasse de son métier, a eu l'idée de lancer sa petite entreprise de mensonges. "Mais je n'accepte pas de faire n'importe quoi. Un jeune homme m'a réclamé un alibi pour ne pas aller à ses examens. J'ai dit non", indique Mme Barnicol qui opère depuis Bâle et travaille également sur la France.

Créé il y a quelques mois lui aussi, le site français prestige.alibi.com revendique "300 demandes depuis mars". Son fondateur l'a mis en vente début septembre sur le site d'enchères en ligne e-bay, au prix de 500 euros. Prestige.alibi.com était présenté alors sur e-bay comme un "site internet d'alibis pour infidélité à vendre". Avec la mention "lieu où se trouve l'objet: Melle (Charente-Poitou, sud-ouest de la France)". "C'est un business rentable", expliquait le vendeur, sous un pseudonyme. Il conseillait de "ne pas s'attarder uniquement sur le marché français mais d'attaquer le marché francophone en général (Belgique, Suisse, Canada)".

Claudine Biland, psychologue sociale, voit dans le développement de ces sites "le signe que l'on s'américanise". "Le poids de la culpabilité par rapport au mensonge est très fort aux Etats-Unis, beaucoup plus que dans les pays latins", souligne cette chercheuse, auteur de Psychologie du menteur (Editions Odile Jacob). "En utilisant une agence d'alibis, on se décharge de sa propre culpabilité sur un tiers", dit-elle. "Tout cela est un peu pervers", ajoute Mme Biland qui pense que la demande pour ce type de service "restera assez restreinte" en France. (afp/VS)

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN
Prêtrise
Prêtrise
avatar

Nombre de messages : 852
Age : 44
Localisation : au fond des Vosges
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Lun 24 Sep - 22:36

Hahaha, je l'ai lu dans une version plus courte dans le "20 minutes" sur mon trajet en tram ce matin ! C'est fort... et ils précisaient même qu'ils avaient refusé un alibi à un gars qui voulait tuer sa femme ! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orbalia.com/fleau/
Nat
Grande prêtrise
Grande prêtrise
avatar

Nombre de messages : 1589
Age : 46
Localisation : Derrière toi
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Mar 25 Sep - 14:45

PARIS (AFP) - Un Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires (Inrees) vient d'être créé pour étudier les "expériences inexplicables" telles que des épisodes vécus au seuil de la mort ou des rencontres avec des esprits, ont annoncé ses fondateurs.

(Publicité)
Cet Institut vise à "rendre légitime et normale l'étude de ces phénomènes" en s'appuyant sur une démarche "sérieuse, scientifique", a expliqué mardi à l'AFP l'écrivain Stéphane Allix, co-fondateur de l'Inrees avec un médecin, le Dr Bernard Castells.

L'Inrees a déjà reçu l'appui de nombreuses personnalités dont le spationaute français Jean-François Clervoy, le psychiatre Patrick Lemoine, le neurologue canadien Mario Beauregard, l'astronaute américain Edgar Mitchell, le 6e homme à avoir marché sur la Lune, ou les écrivains français Didier van Cauwelaert et Sylvain Tesson.

L'institut se propose de créer un réseau composé de professionnels en santé mentale, de médecins et de soignants pour recevoir les personnes déclarant avoir expérimenté des visions qualifiées de surnaturelles, des phénomènes physiques de nature inconnue, une expérience de mort imminente, des communications, des rencontres avec des esprits, etc.

Le rôle de l'Inrees sera d'aider à "dissocier dans un comportement ou un récit d'expérience extraordinaire ce qui est pathologique de ce qui ne l'est pas", précisent ses fondateurs.

Ils se proposent également de publier un "Manuel de description clinique des Expériences Extraordinaires" destiné aux professionnels en santé mentale, "regroupant et présentant par catégorie la totalité des expériences extraordinaires répertoriées à ce jour".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackKinou
Haute prêtrise
Haute prêtrise
avatar

Nombre de messages : 2643
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Mar 25 Sep - 15:24

J'adore ! Mr. Green

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat
Grande prêtrise
Grande prêtrise
avatar

Nombre de messages : 1589
Age : 46
Localisation : Derrière toi
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Jeu 27 Sep - 10:16

Par www.actualite-de-stars.com Actualité de star - Mercredi 26 septembre, 18h12Une main courante déposée dans un commissariat parisien contre William Leymergie accuserait l’animateur d’avoir tenté d’étrangler un de ses chroniqueurs.

(Publicité)
La semaine dernière, une altercation serait survenue entre William Leymergie et un de ses chroniqueurs. William Leymergie aurait alors tenté d’étrangler le chroniqueur, qui pourrait être Jean-Philippe Viaud.

La direction de France 2 aurait même convoqué les deux hommes. « Les deux hommes ont été reçus afin d'établir les faits et de déterminer la responsabilité des deux parties ». La chaîne précise qu’« une décision managériale sera prise ».




Ah non alors ! Z'allez voir qu'ils vont arrêter Télématin un de ses 4 ou coller l'aut'tarlouze de Thierry Beccaro à la place de Willy ! Laughing lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat
Grande prêtrise
Grande prêtrise
avatar

Nombre de messages : 1589
Age : 46
Localisation : Derrière toi
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Jeu 27 Sep - 10:22

KATMANDOU - Halte au nudisme sur le toit du monde! Les responsables de l'alpinisme au Népal réclament l'interdiction de la nudité et de toute tentative de record "indécent" sur l'Everest, a-t-on appris mercredi.

(Publicité)
L'an dernier, un alpiniste népalais a affirmé être devenu l'homme nu le plus haut du monde après s'être dévêtu et être resté ainsi plusieurs minutes sur la montagne, qui culmine à plus de 8.840 mètres, par une température de -10 degrés Celsius. Un Néerlandais avait également déclenché une polémique en tentant de gravir le plus haut sommet du monde uniquement vêtu d'un short.

"Il devrait y avoir une réglementation stricte pour décourager de telles tentatives", estime Ang Tshering, président de l'Association népalaise d'alpinisme. Les habitants qui vivent au pied de l'Everest vénèrent la montagne et les responsables de l'alpinisme demandent au gouvernement d'interdire toute tentative d'exploit irrespectueuse, explique-t-il.

Escaladé pour la première fois en 1953 par le Néo-Zélandais Edmund Hillary et son sherpa Tenzing Norgay, l'Everest a depuis été gravi par des milliers de personnes. Certains ont battu des records ou réalisé des "premières" comme le plus vieux vainqueur du sommet (71 ans), le plus jeune (15 ans), le premier avec un seul pied et le premier aveugle. AP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackKinou
Haute prêtrise
Haute prêtrise
avatar

Nombre de messages : 2643
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Jeu 27 Sep - 17:37

Dieu répond à un sénateur du Nebraska

Dieu a répondu à une plainte déposée contre lui la semaine dernière par un sénateur du Nebraska, Ernie Chambers.

Dieu a apparemment répondu à une plainte déposée par un parlementaire du Nebraska, dans un message qui semble être tombé du ciel...
«Celui-ci est apparu miraculeusement sur le comptoir. Tout à coup, c'était ici!», a expliqué John Friend, greffier au tribunal d'Omaha, dans le Nebraska. Il s'agissait d'une réponse à une plainte déposée contre Dieu la semaine dernière par un sénateur du Nebraska, Ernie Chambers.
Dans un document de cinq pages, il affirme que Dieu a lancé des menaces terroristes contre lui et ses électeurs, suscité de la crainte et semé «mort, destruction et terreur pour des millions d'habitants de la Terre». Cet homme, qui se présente comme agnostique, cherche à obtenir une injonction permanente contre Dieu. Signée par «Dieu», la réponse déposée la semaine dernière allègue que l'accusé ne dépend pas de certaines lois terrestres, et que le tribunal n'est pas compétent en matière de Dieu.
En reprochant au Tout-Puissant les souffrances que subissent les êtres humains, on oublie un point, stipule le texte. «J'ai créé l'homme et la femme avec le libre arbitre et avec la promesse de la vie éternelle, le libre arbitre est mon plus grand don pour vous». L'archange Saint Michel est cité comme témoin, selon M. Friend.
Un autre message, aussi signé par Dieu, affirme que le Tout-Puissant conteste les allégations de M. Chambers. Ce dernier assure pour sa part que sa plainte est sérieuse, et remarque le point suivant: n'importe qui peut poursuivre n'importe qui.

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat
Grande prêtrise
Grande prêtrise
avatar

Nombre de messages : 1589
Age : 46
Localisation : Derrière toi
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Ven 28 Sep - 9:47

thumleft
Faut faire gaffe à ce qu'on dit maintenant !
Mr.Red Mr. Green Laughing lol! Very Happy Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loupi
Grande prêtrise
Grande prêtrise
avatar

Nombre de messages : 1923
Age : 39
Localisation : Dans sa tanière
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Ven 28 Sep - 9:58

On peut aussi porter plainte contre le destin?
Je ne suis ni milliardaire, ni super intelligent, ni super beau et musclé!

On peut faire un échange standard de destinée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.benjamin-dupiech.com
PKU
Révélation
Révélation
avatar

Nombre de messages : 5579
Age : 47
Localisation : Abbaye de Saint Piry
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Ven 28 Sep - 10:25


_________________
De l'âme des peuples, ils firent leur terrestre demeure et de la prière ce dernier lien les unissant aux mortels. Ainsi commença le règne des sept Panthéons, le temps des dieux d'Orbalia (Iclade 13.3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orbalia.com
Nat
Grande prêtrise
Grande prêtrise
avatar

Nombre de messages : 1589
Age : 46
Localisation : Derrière toi
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Ven 28 Sep - 12:24

syfylys a écrit:
On peut aussi porter plainte contre le destin?
Je ne suis ni milliardaire, ni super intelligent, ni super beau et musclé!

On peut faire un échange standard de destinée?
Ah ça on répond quoi... Que Dieu t'a créé à son image ? Ou que tu es maître de ta propre destinée et qu'en conséquence, tu enfiles tes adidas et va courir autour du stade pour te muscler, économiser pour te faire refaire la trombine auprès de chirurgiens esthétiques et jouer au loto pour gagner des brouzoufles ?

Sinon, crois moi, tu n'as rien à changer. Reste tel quel. Embarassed

Mais l'article posé par Emilie sous-entend que Dieu est un homme, un vrai, qu'il a un grand bureau avec un PC sur lequel arrive chaque jour toutes les lettres d'insulte à son égard et que, pour une fois, il a décidé d'utiliser son BIC et de répondre par lettre. Soit il glandouille toute la journée devant les "feux de l'amour", soit il a pris quelques secondes de son précieux temps pour répondre.

Enfin, quoi, ce qui est surtout étrange c'est le gars (greffier) qui semble croire que Dieu à réellement répondu ! Shocked "Y'avait rien sur le bureau, et la lettre est apparue". What the fuck ?!? Je ne sais pas ce qu'il absorbe au Nébraska, mais ça a l'air d'être violent !

Sinon, si Dieu lis ce que j'écris, qu'il passe me voir quelques secondes. Faut qu'on discute d'un certain nombre de choses ! Laughing On a quelques différents à régler... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loupi
Grande prêtrise
Grande prêtrise
avatar

Nombre de messages : 1923
Age : 39
Localisation : Dans sa tanière
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Ven 28 Sep - 13:49

[quote="Mélyanne de Kërn] Soit il glandouille toute la journée devant les "feux de l'amour", soit il a pris quelques secondes de son précieux temps pour répondre.[/quote]

A mon avis il joue trop à "Cvilzation"... et pas assez à "the Sims". cheese
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.benjamin-dupiech.com
BlackKinou
Haute prêtrise
Haute prêtrise
avatar

Nombre de messages : 2643
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Lun 8 Oct - 15:34

Evasion fiscale: un couple arrêté après s'être barricadé pendant des mois

Un couple de sexagénaires américains a été arrêté tard jeudi soir, après s'être barricadé chez eux pendant plusieurs mois avec des armes et des explosifs afin d'éviter la prison pour évasion fiscale, ont indiqué vendredi les autorités. Ed et Elaine Brown, résidant dans le New Hampshire (nord-est), auraient arrêté de payer leurs impôts en 1996 et contesté le droit du gouvernement de les collecter. Le couple aurait ainsi refusé de payer pour environ 1,9 million de dollars d'impôts, dus principalement en raison de l'activité de dentiste de Mme Brown.

Les époux Brown ont été reconnus coupables en janvier et se sont alors barricadés dans leur maison de campagne. En avril, ils ont été condamnés par défaut à plus de cinq ans de prison et ont averti que l'affaire se terminerait en bain de sang si les forces de l'ordre tentaient de pénétrer dans leur maison. Finalement, deux policiers ont réussi à entrer tard jeudi soir, en se faisant passer pour des sympathisants du couple qui leur apportaient des armes et de la nourriture depuis le début du bras de fer. "Ils nous ont invités à entrer et nous les avons escortés vers la sortie", a dit le policier Stephen Monier à la presse.

"Nous avons découvert un important arsenal d'explosifs artisanaux à l'intérieur et à l'extérieur de la résidence", a-t-il dit à la presse, ajoutant que la police avait également trouvé nombre d'armes et de munitions. "Nous ne nous laisserons pas arrêtés", avait auparavant prévenu Mme Brown. "Nous ne nous livrerons pas pour être incarcérés pour un délit qui n'en est pas un. Nous n'avons commis aucun délit. Soit nous sortirons d'ici libres soit nous mourrons", avait-elle affirmé.

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loupi
Grande prêtrise
Grande prêtrise
avatar

Nombre de messages : 1923
Age : 39
Localisation : Dans sa tanière
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Lun 8 Oct - 17:49

Un bon concept pour un huis clos.

tiends toi tu joue les forcéné.


Heu... toi tu vas jouer policier... soit original
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.benjamin-dupiech.com
BlackKinou
Haute prêtrise
Haute prêtrise
avatar

Nombre de messages : 2643
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Jeu 18 Oct - 12:42

Les Britanniques veulent se faire enterrer avec leurs portables

Se faire enterrer avec un téléphone portable; se faire incinérer avec les cendres de son animal de compagnie; emporter dans sa tombe toutes ses économies... sont les souhaits les plus souvent évoqués par les Britanniques dans leurs dernières volontés.

Selon un sondage diffusé mercredi par l'organisation caritative Age Concern, qui vient en aide aux personnes âgées, "se faire incinérer nu" figure également en tête des demandes les plus citées, non loin de "se faire enterrer avec son dentier". Mais les 100.000 personnes interrogées semblent en particulier hantées par la peur de se réveiller. Ils sont ainsi nombreux à demander qu'on "s'assure qu'ils sont bien morts". Certains sont plus précis, exigeant qu'un miroir soit placé sur leur visage avant l'inhumation, pour vérifier d'éventuelles traces de respiration. (afp)

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN
Prêtrise
Prêtrise
avatar

Nombre de messages : 852
Age : 44
Localisation : au fond des Vosges
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Jeu 18 Oct - 19:25

Sympa le coup du portable, j'aime bien le concept...

"Allo, Michel ?
BAM...
Non, t'inquiète pas, c'est qu'en fait, je ne suis pas mort, je t'appelle de ma tombe... tu peux prendre une pelle et venir me récupérer ?"
Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orbalia.com/fleau/
Nat
Grande prêtrise
Grande prêtrise
avatar

Nombre de messages : 1589
Age : 46
Localisation : Derrière toi
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Ven 19 Oct - 9:50

T'as du bol si tu captes 6 pieds sous terre ! En même temps, quand tu te fais incinérer, faut faire vite ! Laughing Bon, c'est glauque comme sujet... What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat
Grande prêtrise
Grande prêtrise
avatar

Nombre de messages : 1589
Age : 46
Localisation : Derrière toi
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Ven 19 Oct - 9:51

Aaaaaaaaaah je déprime aujourd'hui ! Faut que j'aille chez le dentiste ce soir "en urgence" pour cause d'amalgame resté collé à un schewing-gum hier soir. pale J'ai la phobie des dentistes Confused affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackKinou
Haute prêtrise
Haute prêtrise
avatar

Nombre de messages : 2643
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Ven 19 Oct - 11:10

Glauque, glauque... n'exagérons rien ! tout ça, c'est ton affaire de ce soir qui te retourne (j'aurais d'ailleurs pu t'en mettre vraiment glauque sur les soins dentaires britanniques) (mais je suis sympa)...

Allez, changement de sujet !

Mordu par un crocodile, un campeur ivre s'endort tranquillement

Complètement ivre, un touriste australien mordu par un crocodile a préféré faire une bonne sieste plutôt que d'aller faire soigner ses blessures, a rapporté vendredi la presse.

Matt Martin faisait du camping au nord-est de l'Etat du Queensland, où les rivières sont fréquentées par les crocodiles. Bien qu'ayant absorbé une douzaine de canettes de bière, il a plongé dans la rivière Cow Bay, et est tombé pile sur le dos d'un crocodile.

Après une brève bagarre avec le reptile, l'imprudent campeur est ressorti de l'eau le visage entaillé, a rapporté The Australian. Malgré ses blessures, Matt Martin, 35 ans, a regagné son campement et a piqué un somme pendant sept heures avant de songer à se faire soigner.

Selon la presse, le campeur est arrivé à l'hôpital avec une couverture sur le visage pour tenter d'éponger les saignement de ses morsures, qui ont nécessité une quarantaine de points de suture.

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat
Grande prêtrise
Grande prêtrise
avatar

Nombre de messages : 1589
Age : 46
Localisation : Derrière toi
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Ven 19 Oct - 11:21

Il devait être sacrément imbibé pour ne pas se rendre compte qu'il avait la moitié du visage machouillée par un crocodile ! Ca me fait penser à Crocodile Dundee (lorsque j'étais jeuuuuune)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat
Grande prêtrise
Grande prêtrise
avatar

Nombre de messages : 1589
Age : 46
Localisation : Derrière toi
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Ven 19 Oct - 11:25

BlackKinou a écrit:
Glauque, glauque... n'exagérons rien ! tout ça, c'est ton affaire de ce soir qui te retourne (j'aurais d'ailleurs pu t'en mettre vraiment glauque sur les soins dentaires britanniques) (mais je suis sympa)....
Le pire c'est que ce n'est qu'un tout petit bout ! Même pas mal ! Pas de gêne ! Je pourrais rester encore un moment comme ça ! Mais bon. Reculer pour mieux sauter n'est pas toujours une bonne solution. Le soucis avec ce genre de professionnels, c'est que tu entres pour pas grand chose, et tu te tapes 150 séances !

Le dentiste, j'y vais en moyenne, tous les 10 ans. Ceci dit, lorsque j'y vais (enfin, lorsque je suis obligée d'y aller quoi), il a du boulot... Mais y'a pas que le dentiste... Un médecin généraliste, je n'en ai pas vu pour moi depuis.............................. bien bien avant la naissance de ma fille = 3/4 ans ? C'est sur que le trou de la sécu, c'est pas moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pelican
Confirmé
Confirmé
avatar

Nombre de messages : 580
Age : 44
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Ven 19 Oct - 20:09

Une bouteille de bière retirée de l'estomac d'un Kényan (presse)

NAIROBI, 19 oct 2007 (AFP) - 19/10/2007 08h01

Une bouteille de bière longue de 26 centimètres et d'une contenance d'un demi-litre a été retirée de l'estomac d'un Kényan par des chirurgiens d'un hôpital des environs de Nairobi, a rapporté vendredi le quotidien kényan Daily Metro.



"La première opération a été infructeuse, nous contraignant à une seconde intervention", qui a permis de retirer la bouteille, qui n'a endommagé "aucun organe", selon l'administrateur de l'hôpital de Kiambu (20 km de Nairobi), Patrick Okoth, cité par le quotidien.



La patient, dont l'identité n'a pas été révélée, a affirmé aux médecins avoir introduit lui-même la bouteille dans son rectum, selon la même source.



L'administrateur de l'hôpital a cependant fortement mis en doute cette version, expliquant que le patient avait peut-être été victime de sévices sexuels dont il ne voulait pas faire état.

_________________
In Agartha Credo


Dernière édition par le Sam 20 Oct - 9:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepelican2000.free.fr
BlackKinou
Haute prêtrise
Haute prêtrise
avatar

Nombre de messages : 2643
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Sam 20 Oct - 1:01

Heu, pardon mais celle-là je l'ai déjà postée... Et le 23 août, qui plus est...

Ha ben y'en a qui suive, tiens !

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pelican
Confirmé
Confirmé
avatar

Nombre de messages : 580
Age : 44
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Sam 20 Oct - 9:28

désolé... j'avais po vu, j'en trouve une autre et je réédite mon post


(quelques instants plus tard...)
voila !!

_________________
In Agartha Credo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepelican2000.free.fr
BlackKinou
Haute prêtrise
Haute prêtrise
avatar

Nombre de messages : 2643
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Sam 20 Oct - 12:08

Beaucoup mieux ! (si je puis dire)

un postulant pour les Darwin Awards ??


Ce qui me fait penser que je n'ai rien poster sur les IgNobels pourtant sortis il y a peu. J'essaie de trouver un résumé en français.

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackKinou
Haute prêtrise
Haute prêtrise
avatar

Nombre de messages : 2643
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Lun 5 Nov - 20:06

Le retour... (Pour Kris)

Congrès de vampires... à Toronto

Agence Science-Presse

Rencontrer des vampires en chair et en os au cours de soirées intimes, ça vous tente? Rien de plus simple! En vous inscrivant sur le site vampires.meetup.com, comme l'auteure de ces lignes l'a fait sous un pseudonyme, vous ferez partie des 4600 buveurs de sang qui festoient régulièrement dans 59 villes du monde.
Renseignez-vous, des retrouvailles frissonnantes ont lieu tous les mois près de chez vous. Par exemple à Toronto, où un club de près de 300 vampires s'est fixé rendez-vous le 3 novembre prochain... Mais si, par hasard, les loups-garous vous tentaient davantage, bienvenue!
Vous pouvez échanger énergie et sensations avec les 160 hommes-loups du monde entier. Par contre, il faudra vous rendre à Brisbane en Australie, à Detroit, à Richmond ou à Phoenix aux États-Unis.
À moins que vous ne décidiez d'ouvrir votre propre club à Montréal. Plusieurs centaines de victimes consentantes vous y attendent...

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackKinou
Haute prêtrise
Haute prêtrise
avatar

Nombre de messages : 2643
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Lun 5 Nov - 20:09

Et une autre.

Le chindogu: inventer l'inutile

Des miniparapluies qui protègent ses chaussures lorsqu'il pleut, un dérouleur de papier toilette à installer sur la tête pour se moucher en tout temps, des chaussons-chiffons pour les pattes d'un chat afin de faire briller le plancher, une poignée portative qui permet de se tenir debout dans le métro... Bienvenue dans l'univers du chindogu!

Très populaire au Japon, le chindogu est un concept nippon qui prône la création de toutes sortes de gadgets absurdes et inutiles. En japonais, chin signifie étrange et dogu veut dire outil.
En théorie, les chindogu devraient simplifier la vie de tous les jours. C'est pourtant tout le contraire. «Il s'agit d'un gag visuel au-delà du langage. Un objet dramatiquement drôle, car il résout un problème mais en engendre un autre plus compliqué», explique Dan Papia, président de la Société internationale de chindogu, qu'il a lancée en Californie et qui compte près de 7000 membres partout dans le monde. Ancien journaliste financier, cet Américain a d'ailleurs été le tout premier chindoguiste non japonais.
C'est un ingénieur japonais en aéronautique, Kenji Kawakami, aujourd'hui une star au Japon, qui a créé le mouvement dans les années 80. Il dirigeait alors un magazine de consommation à Tokyo, Tshuhan Seikatsu. C'est dans les pages de ce magazine que le chindogu est né. Les quatre livres que Kawakami a écrits sur le sujet sont des best-sellers au Japon et ont été traduits dans plusieurs langues. En 20 ans, plus de 600 objets farfelus ont vu le jour.
Il ne suffit pas d'inventer n'importe quoi pour être un «chindoguiste». Pour adhérer à cet art dérisoire, il faut respecter les 10 commandements du chindogu. Ainsi, les gadgets doivent être inutiles, mais on doit pouvoir les utiliser : ils doivent être conçus pour la vie quotidienne. L'humour ne doit pas être la seule motivation du créateur. Et ces objets ne peuvent être vendus ou brevetés.
C'est surtout pour parodier la société de consommation que le mouvement est né. Il connaît encore un vif succès. «Il existe beaucoup d'objets futiles et tous les jours, nous sommes encouragés à acheter ces trucs insignifiants», souligne Dan Papia.
Le chindogu prône la liberté. Dan Papia souligne qu'à l'ère de la technologie et de la production de masse, il est très difficile pour une personne de se laisser aller à inventer un objet, aussi farfelu soit-il. «C'est là qu'intervient le chindogu. Ces objets ne trouveront probablement pas d'écho auprès du grand public et ne seront pas commercialisés, mais chaque invention démontre à son créateur que l'objet en question se devait d'exister.»


La Société internationale de chindogu: www.chindogu.com

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackKinou
Haute prêtrise
Haute prêtrise
avatar

Nombre de messages : 2643
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Lun 5 Nov - 20:11

Ah, et celle-ci...

«Bigfoot»: 40 ans plus tard, certains y croient encore

La seule «preuve» de son existence est une séquence de 15 secondes de mauvaise qualité, mais 40 ans après cette prise de vues controversée, certains continuent à croire au «Bigfoot», créature mi-homme, mi-singe censée vivre dans les montagnes de Californie.

Sujet d'innombrables canulars et d'enquêtes, ce rival en célébrité du Yéti de l'Himalaya a été filmé pour la première et dernière fois le 20 octobre 1967 dans une forêt du nord de l'État. Du moins, c'est ce qu'ont affirmé les deux cow-boys ayant ramené la pellicule, Roger Patterson et Tom Gimlin.
La séquence montre une créature massive et poilue, qui traverse le champ de la caméra de gauche à droite et se retourne, présentant une face simiesque semblable à celle d'un gorille, avant de disparaître dans les sous-bois.
Cette séquence n'a jamais pu être reproduite malgré de nombreuses expériences avec des hommes en costume, et les tenants de l'existence du «Bigfoot» affirment qu'il s'agit de la meilleure preuve de son authenticité.
Pour l'Américain Daniel Perez, rédacteur du site internet «BigfootTimes.net», convaincu de la réalité d'une bête également appelée Sasquatch, le film représente la preuve ultime de son existence.
«C'est la pierre angulaire du dossier Bigfoot», affirme M. Perez à l'AFP: «des gens disent que c'est juste un homme en costume de singe. Eh bien je me permets de ne pas être d'accord. Si c'est un homme en costume, pourquoi personne n'a-t-il été capable de reproduire» la séquence du film?
M. Perez assure que des techniques récentes d'amélioration de la bande originale ont mis en évidence les muscles de la créature en train de rouler sous son épaisse fourrure. «On ne peut pas faire ça avec un costume», remarque-t-il.
Tom Yamarone, membre d'une association de passionnés qui organise des séjours dans les montagnes pour tenter de dénicher cet abominable homme de Californie, lui fait écho: «la séquence Patterson-Gimlin, bien que tremblante, représente l'étalon-or des preuves visuelles» de l'existence du Bigfoot, affirme-t-il.
D'autres ne sont pas convaincus. En 2004, Greg Long a écrit un livre dans lequel il a affirmé avoir identifié l'homme sous le costume. Il a aussi noté l'incroyable chance dont aurait bénéficié Patterson, justement parti dans la forêt pour trouver une preuve de la présence du Bigfoot, légendaire depuis le XIXe siècle dans la région.
Robert Stein, expert en images retouchées, a lui aussi du mal à croire à la coïncidence: «Roger Patterson voulait tourner un documentaire sur le Bigfoot. Il est tombé dessus du premier coup. Et en plus, il a filmé un Bigfoot en train de se déplacer en pleine lumière, dans des conditions idéales de prises de vues. Il n'a pas seulement eu de la chance, mais une chance incroyable».
Patterson n'est plus là pour se défendre, puisqu'il est mort d'un cancer en 1972. M. Long fait de lui le portrait d'un cow-boy sans emploi à la recherche d'argent facile à partir d'un canular.
Mais M. Gimlin, qui vit toujours, a toujours protesté de l'authenticité du film. Des experts en effets spéciaux ont remarqué pour leur part que la sophistication du costume d'homme-singe employé, si c'en est un, n'aurait pas été à la portée des deux hommes à l'époque.
«À mon avis, la technologie et les effets spéciaux nécessaires pour créer un costume de Bigfoot aussi convaincant n'étaient pas disponibles en 1967», a écrit Ryan Peterson, spécialiste du maquillage ayant travaillé sur Men in Black, dans un article publié cette semaine par le Salt Lake City Tribune.

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackKinou
Haute prêtrise
Haute prêtrise
avatar

Nombre de messages : 2643
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Mar 6 Nov - 18:02

La raclette: il ne faut pas en faire un fromage!

La plus haute instance judiciaire suisse a mis un terme mardi à la guerre de la raclette qui oppose plusieurs cantons du pays en considérant que ce nom désigne un plat et non un fromage digne d'une appellation contrôlée.

Le Tribunal fédéral a donné raison aux trois cantons de Berne, Fribourg et des Grisons, qui avaient déposé un recours en 2005 contre la décision d'attribuer la mention AOC (appellation d'origine contrôlée) au fromage à raclette exclusivement fabriqué dans le canton du Valais (sud). Deux ans plus tôt, l'Office fédéral de l'agriculture avait décidé d'accorder l'AOC "Raclette" au Valais, interdisant ainsi aux producteurs d'autres régions d'appeler leur fromage de cette manière.

Mais selon la haute instance helvétique, le terme désigne un plat et non pas un fromage et n'importe quel producteur suisse ou étranger peut l'utiliser. Le terme évoque depuis au moins 1574 un plat d'origine valaisanne à base de fromage fondu. Ce n'est que récemment, depuis les années 1970, qu'il désigne le fromage servant à la préparation du mets. Cette nouvelle acception a simplement entériné un usage elliptique de la locution "fromage à raclette", a fait valoir le Tribunal. (belga)

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat
Grande prêtrise
Grande prêtrise
avatar

Nombre de messages : 1589
Age : 46
Localisation : Derrière toi
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Mar 6 Nov - 18:29

Ca me donne faim ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackKinou
Haute prêtrise
Haute prêtrise
avatar

Nombre de messages : 2643
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Mer 7 Nov - 12:49

La loi c'est la loi...

Le palmarès des lois britanniques les plus absurdes

Il est interdit de venir siéger en armure au Parlement. Encore plus d'y mourir, sous peine d'être arrêté. Mais une femme enceinte peut uriner dans le casque d'un policier: la télévision UKTV Gold a publié mardi le palmarès des lois britanniques les plus absurdes.

Au classement dressé par les quatre mille personnes interrogées par la chaîne caracole en tête l'interdiction de rendre son dernier souffle au Parlement (27%) .
Coller un timbre à l'effigie d'un monarque la tête en bas, considéré comme un «acte de trahison», figure loin derrière avec 7%. Suit cette étrange disposition qui permet à une femme de travailler seins nus si elle est employée dans un magasin de poissons tropicaux, à Liverpool (nord-ouest de l'Angleterre).
Au royaume de l'absurde, s'est également bien classée l'obligation faite à tout Écossais d'ouvrir sa porte à une personne prise d'un besoin pressant ainsi que la permission de tuer un Écossais dans les murs de l'ancienne ville d'York (nord de l'Angleterre). Mais seulement s'il porte arc et flèches.
Moins bien classé, mais peut-être parce que les personnes interrogées ne l'ont pas comprise, figure une loi qui déclare «illégal de ne pas dire à son percepteur ce qu'on ne veut pas qu'il sache, mais légal de lui dire ce qui ne nous dérange pas qu'il sache».

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackKinou
Haute prêtrise
Haute prêtrise
avatar

Nombre de messages : 2643
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Mer 7 Nov - 12:50

Vol d'une grue de 3 tonnes et demie à Tertre

Un vol peu ordinaire a été commis dernièrement dans un hangar de la rue Martin à Tertre (Saint-Ghislain), a indiqué ce mardi la police de la zone boraine. Lundi, des agents ont en effet été amenés à établir un constat relatif à la disparition d'une grue de chantier pesant environ 3,5 tonnes.
Pour l'instant, on ignore qui sont les auteurs de ce fait et surtout, de quelle manière ils ont opéré pour emporter l'engin. Une enquête a été ouverte.


Toujours aussi forts, les Belges...

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackKinou
Haute prêtrise
Haute prêtrise
avatar

Nombre de messages : 2643
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Jeu 8 Nov - 12:54

Des milliers de bananes échouées sur deux îles néerlandaises

Des milliers de bananes se sont échouées sur deux îles néerlandaises de la mer du Nord mercredi après la chute d'au moins six conteneurs d'un cargo lors d'une tempête, selon un responsable local des autorités maritimes.
«Je pense que tout le monde a maintenant son régime de bananes», a déclaré Gossen Buren, en référence aux habitants de l'île de Terschelling, à 115 km au nord d'Amsterdam, où des bananes en provenance de Cuba jonchent la plage sur une étendue d'un kilomètre. D'autres se sont échouées sur l'île voisine d'Ameland.
Ce type d'incident n'est pas une première à Terschelling. Il y a un an, des milliers de chaussures de tennis, de mallettes en aluminium et de jouets s'y étaient échoués, attirant de nombreux insulaires en quête d'objets à récupérer. Il y a 20 ans, c'était une cargaison de pulls qui s'était retrouvée sur les plages de l'île.
Les bananes ont attiré de nombreux curieux, mais pas autant que les chaussures de tennis qui s'étaient échouées l'an dernier, souligne M. Buren. Ce dernier précise ne pas avoir goûté les fruits, qui sont encore verts.
On ne savait pas dans l'immédiat le sort qui leur serait réservé. Certains habitants ont suggéré de les envoyer à des zoos.

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat
Grande prêtrise
Grande prêtrise
avatar

Nombre de messages : 1589
Age : 46
Localisation : Derrière toi
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Jeu 8 Nov - 14:27

Moi je vous dit qu'il y a des petits anges qui n'ont pas de bol dans la vie....

http://fr.news.yahoo.com/afp/20071107/thl-inde-sante-medecine-siamois-96993ab_1.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat
Grande prêtrise
Grande prêtrise
avatar

Nombre de messages : 1589
Age : 46
Localisation : Derrière toi
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Mar 13 Nov - 12:22

WASHINGTON (AFP) - Plusieurs pilotes militaires et civils, réunis à Washington, ont rivalisé lundi de témoignages saisissants pour raconter leur étrange rencontre avec des objets volants non identifiés, espérant ainsi inciter les autorités à prendre au sérieux ces phénomènes inexpliqués, souvent tournés en dérision.

(Publicité)
"Rien dans mon entraînement ne m'avait préparé à cela", assure James Penniston, officier retraité de l'armée de l'Air américaine, avant de raconter avoir vu et touché "un vaisseau triangulaire, illuminé de bleu et de jaune", qui était posé dans une forêt attenante à une base aérienne britannique à Woodbridge (GB) en 1980.

L'OVNI "était chaud au toucher et avait une texture métallique. L'un des côtés était couvert de symboles dont le plus grand était un triangle", raconte-t-il.

"La lumière s'est intensifiée (...) le vaisseau a décollé du sol sans bruit ni mouvement d'air et est parti incroyablement vite", devant plus de 80 personnes de la base. "Dans mon carnet, j'ai écrit +vitesse: impossible+".

M. Penniston fait partie d'un panel international d'une vingtaine de pilotes et de scientifiques, signataires d'une pétition réclamant de sérieuses investigations sur ce sujet.

"Que le gouvernement américain arrête de perpétuer le mythe selon lequel il existe une explication conventionnelle à tous les phénomènes d'Ovni. Notre pays doit rouvrir l'enquête", a déclaré lors d'une conférence de presse Fife Symington, ex-gouverneur d'Arizona lui-même témoin d'un Ovni en 1997.

Plus généralement, "pour des raisons de sûreté nationale et de sécurité aérienne, chaque pays devrait s'efforcer d'identifier tout objet circulant dans son espace aérien", soulignent ces personnalités.

"Malheureusement, le sujet des Ovni a été contaminé par de fausses informations, fournies aux médias par des personnes non qualifiées", déplore Rodrigo Bravo, un expert de l'armée de l'Air chilienne.

Pourtant, "l'un de nos plus illustres cas, en 1988, a montré que les Ovni pouvaient être un danger pour les opérations aériennes: un B737 en approche finale à Puerto Montt (sud) s'est retrouvé face à une grande lumière blanche entourée de vert et de rouge qui fonçait sur lui, et le pilote a dû faire un virage serré à gauche pour éviter une collision".

Lundi, les pilotes présents à Washington rivalisaient d'anecdotes tout aussi saisissantes, pour le plus grand plaisir des "croyants" dans la salle.

En 1976, Parviz Jafari, ex-pilote de chasse iranien, a tenté en vain d'attaquer à bord de son F-4 "un objet clignotant de lumières rouge, orange et bleu clair", au-dessus de Téhéran. Mais "dès que je m'approchais trop, mon armement était coincé et ma radio brouillée", se souvient-il.

Ancien commandant de bord d'Air France, Jean-Charles Duboc assure lui avoir observé "un Ovni près de Paris, pendant un vol Nice-Londres, qui ressemblait à un énorme disque, d'environ 300 mètres de diamètre" et qui a laissé une signature radar.

Mais "comme toutes les compagnies aériennes, Air France est soucieuse de son image. C'était très dur d'aborder le sujet", affirme l'ancien pilote.

"Qui croit aux Ovni? C'est l'attitude systématique de la FAA", l'autorité américaine de l'aviation civile, assure un de ses anciens cadres, John Callahan, découragé d'enquêter sur un Ovni repéré au-dessus de l'Alaska en 1987.

"Quand j'ai demandé au responsable de la CIA ce qu'il en pensait, il m'a dit +C'est bien un Ovni, mais on ne peut pas le dire au public américain, il paniquerait+", raconte-t-il.

Le phénomène est pourtant bien réel, selon Nick Pope, ancien du ministère britannique de la Défense: Sur les 10.000 signalements reçus par le gouvernement britannique depuis 1950, "la plupart des Ovni se sont révélés être des avions, des satellites et des météorites, mais dans 5% des cas, aucune explication n'a pu être établie".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackKinou
Haute prêtrise
Haute prêtrise
avatar

Nombre de messages : 2643
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Mar 13 Nov - 12:33

Les grands esprits se rencontrent !
voici une autre version de la même... Damn', j'ai été doublée...

Pilotes et scientifiques veulent une nouvelle enquête sur les OVNI

Des pilotes militaires et civils, témoins d'objets volants non identifiés (Ovni), ainsi que des scientifiques réunis à Washington ont appelé ce lundi les Etats-Unis à rouvrir officiellement l'enquête sur les Ovni, abandonnée il y a près de 40 ans.

"Nous souhaitons que le gouvernement américain arrête de perpétuer le mythe selon lequel il existe une explication terre à terre et conventionnelle à tous les phénomènes d'Ovni. Notre pays doit rouvrir l'enquête officielle qu'il a abandonnée en 1969", a déclaré lors d'une conférence de presse Fife Symington, ancien gouverneur d'Arizona et ex-pilote de l'armée de l'Air américaine, lui-même témoin d'un Ovni en 1997.

L'appel a été signé par un groupe international de 19 pilotes, scientifiques et responsables politiques, dont la plupart étaient venus témoigner publiquement ce lundi à Washington de leur rencontre avec un Ovni. "Nous croyons que pour des raisons de sûreté nationale et de sécurité aérienne, chaque pays devrait s'efforcer d'identifier tout objet circulant dans l'espace aérien", soulignent ces personnalités dans leur déclaration.

Parmi eux, un pilote retraité d'Air France, qui a croisé en 1994 un "énorme disque volant" lors d'un vol Nice-Londres, un pilote de chasse iranien qui a tenté en vain d'attaquer un Ovni en 1976, ou encore un ancien responsable des autorités américaines de l'aviation civile (FAA), qui s'est vu confisquer une enquête sur un Ovni repéré au-dessus de l'Alaska en 1987.

"Qui croit aux Ovni? C'est le type d'attitude que prend systématiquement la FAA. Quand j'ai demandé au responsable de la CIA ce qu'il en pensait, il m'a dit C'est bien un Ovni, mais on ne peut pas le dire au public américain, tout le monde paniquerait", a-t-il raconté à la presse. (belga)

_________________
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PKU
Révélation
Révélation
avatar

Nombre de messages : 5579
Age : 47
Localisation : Abbaye de Saint Piry
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Mar 13 Nov - 12:46

Les news insolite sur les Ovnis, j'adore ! Very Happy

_________________
De l'âme des peuples, ils firent leur terrestre demeure et de la prière ce dernier lien les unissant aux mortels. Ainsi commença le règne des sept Panthéons, le temps des dieux d'Orbalia (Iclade 13.3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orbalia.com
pandemo
Consécration
Consécration
avatar

Nombre de messages : 3738
Age : 44
Localisation : Au fond à gauche du grand Cercle de Magie
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Mar 13 Nov - 12:59

De toute façon les aliens cela n'existent pas !!!!!

alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf alien confused bigsmurf

_________________
La Magie, ouais, j'connais !! Pas toi ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orbalia.com
PKU
Révélation
Révélation
avatar

Nombre de messages : 5579
Age : 47
Localisation : Abbaye de Saint Piry
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Mar 13 Nov - 14:20

Qui a dit que c'était des aliens ?

_________________
De l'âme des peuples, ils firent leur terrestre demeure et de la prière ce dernier lien les unissant aux mortels. Ainsi commença le règne des sept Panthéons, le temps des dieux d'Orbalia (Iclade 13.3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orbalia.com
Le Pelican
Confirmé
Confirmé
avatar

Nombre de messages : 580
Age : 44
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Mar 13 Nov - 16:24

oui, c'est vrai, le voyage temporel a peut-être été utilisé pour revenir dans le passé...

_________________
In Agartha Credo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepelican2000.free.fr
PKU
Révélation
Révélation
avatar

Nombre de messages : 5579
Age : 47
Localisation : Abbaye de Saint Piry
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Mar 13 Nov - 16:33

Oui, c'est une possibilité. L'autre est la possibilté d'ub monde avec plusieurs dimensions.

_________________
De l'âme des peuples, ils firent leur terrestre demeure et de la prière ce dernier lien les unissant aux mortels. Ainsi commença le règne des sept Panthéons, le temps des dieux d'Orbalia (Iclade 13.3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orbalia.com
Nat
Grande prêtrise
Grande prêtrise
avatar

Nombre de messages : 1589
Age : 46
Localisation : Derrière toi
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Mar 13 Nov - 17:27

Et qu'auraient-ils à faire ici et maintenant ? (question sérieuse là !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN
Prêtrise
Prêtrise
avatar

Nombre de messages : 852
Age : 44
Localisation : au fond des Vosges
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Mar 13 Nov - 19:56

Heu... du tourisme ? alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orbalia.com/fleau/
PKU
Révélation
Révélation
avatar

Nombre de messages : 5579
Age : 47
Localisation : Abbaye de Saint Piry
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Mar 13 Nov - 20:34

Ethnologie dimensionnelle (ou temporelle) des peuples primitifs ? (réponse sérieuse) study

_________________
De l'âme des peuples, ils firent leur terrestre demeure et de la prière ce dernier lien les unissant aux mortels. Ainsi commença le règne des sept Panthéons, le temps des dieux d'Orbalia (Iclade 13.3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orbalia.com
pandemo
Consécration
Consécration
avatar

Nombre de messages : 3738
Age : 44
Localisation : Au fond à gauche du grand Cercle de Magie
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Mer 14 Nov - 1:31

Vous avez oublié le shopping ou pire ils viennet au drive se taper un SpaceMac alien

_________________
La Magie, ouais, j'connais !! Pas toi ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orbalia.com
Nat
Grande prêtrise
Grande prêtrise
avatar

Nombre de messages : 1589
Age : 46
Localisation : Derrière toi
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   Mer 14 Nov - 11:00

PKU a écrit:
Ethnologie dimensionnelle (ou temporelle) des peuples primitifs ? (réponse sérieuse) study
Et quand tu vois un peuple primitif et donc inférieur, t'as pas envie de lui exploser sa tronche histoire de lui piquer ses ressources et lui imposer ce que tu veux ? (réponse sérieuse)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le retour des brèves qui tuent...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour des brèves qui tuent...
Revenir en haut 
Page 2 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le retour en grâce de la châtaigne
» Shadow Le retour !
» Retour ... de face-the-clinik
» Bon retour Frely!!!
» Bon retour Cidalia!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES FORUMS D'ORBALIA :: Orbalia :: Forum GN délire-
Sauter vers: